L'iPad va-t-il sauver l'industrie musicale ?

Les mélomanes auront sans doute remarqué qu'en matière de musique (comme pour le reste d'ailleurs), les oeuvres artistiques sont intimement liées à l'évolution de la technologie, notamment concernant les supports de diffusion. Par exemple, l'âge d'or du single se situe dans les années 1960-1970, à l'époque du 45 tours qui ne comportait qu'une unique chanson par face. Et c'est plus tard seulement, dans les années 1990, que le format du disque compact a définitivement sacralisé la musique en des oeuvres d'une dizaine de morceaux. 

Aujourd'hui, à l'heure du téléchargement, la mode est au piochage et les plus jeunes générations ne comprennent pas pourquoi elles devraient acheter (ou même pirater) dix morceaux alors que seule une chanson les intéresse vraiment (demandez à vos petits cousins). Je vois d'ici les vieux grincheux commencer à regretter ce bon vieux temps où un album était composé comme un film avec un début, un développement, une fin... bref une oeuvre complète ! Mais les choses changent. Et l'iPad dans tout ça ? Et bien l'iPad pourrait bien lui aussi chambouler quelque peu la manière qu'ont les artistes d'imaginer, composer et diffuser leur musique.

Prenez Björk, par exemple, qui sortira en septembre un nouvel album/projet multimédia du nom de Biophilia sous la forme de 10 applications iPad (dont le contenu pourra évoluer dans le temps) réunies au sein d'une seule appli chapeau (disponible gratuitement depuis aujourd'hui). A l'image de la talentueuse islandaise, bon  nombre d'artistes pourrait trouver dans la tablette d'Apple l'opportunité de réinventer leur art. Sans parler du fait que diffuser son travail sous la forme d'applications peut s'avérer rentable. Non seulement parce qu'il est aujourd'hui encore difficile de pirater une appli, mais également parce qu'Apple a réussi, avec son App Store, à faire en sorte que les utilisateurs mettent à nouveau la main à la poche (une habitude qui avait quasiment disparu tant le Web a imposé une certaine culture de la gratuité ces dernières années).

De là à imaginer un renouveau de l'industrie du disque, il n'y a qu'un pas... à condition qu'elle ne rate pas (non plus) ce virage-là ! J'encourage ainsi dès à présent les maisons de disques à investir l'iPad en masse (comme le font déjà certains poids lourds du cinéma tel Warner Bros).

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire


"France-iPad : le meilleur blog iPad !" - Steve Jobs ;-)
 
Copyright 2012 www.France-iPad.net
Powered by Blogger